Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vampire Academy.

Vampire Academy.

Cette saga fantastique et sentimentale en 6 tomes écrite par Richelle Mead, une auteur américaine, est devenue un best-seller au pays de l’oncle Sam. Au début, je me demandais la raison d’un tel engouement de l’autre côté de l’Atlantique et c’est méfiante que je me suis lancée dans l’aventure « Vampire Academy » d’une part parce que les vampires ne sont pas mes créatures de la nuit préférées (hormis la plupart des livres parlant de les tuer… Oui, « Dracula » est parfait à ce niveau…). De plus le premier tome me paraissait assez banal avec l’école, les vampires et les pouvoirs. Un truc normal, quelque chose qui me faisait croire à du réchauffer et c’est en tenant le coup que j’ai fini par y trouver un sens. Comme quoi, il est possible de revenir sur un jugement.

Nous y suivons Rosemarie Hathaway, connue sous le nom de Rose, et sa meilleure amie Vasilisa Dragomir surnommée Lissa. Une dhampir et une Moroï, en soi un être à moitié vampire et à moitié humain (ou dhampir) amie avec une vampire de sang pur pouvant utiliser la magie. Rose suit une formation afin de devenir la gardienne de sa meilleure amie à l’académie Saint Vladimir, dans cet apprentissage les étudiants « gardiens » apprennent à tuer des Strigoïs, des vampires malfaisants non-morts (morts-vivants si vous préférez… Oui, un vampire c’est vivants messieurs dames !) afin de protéger les Moroïs qui passent avant tout. Le hic ? Rose se retrouve dans une romance interdite avec son instructeur russe Dimitri Belikov.

Dis comme ça cela ne donne pas totalement envie, on ne voit pas ce qui est différent de d’habitude et justement ce résumé ne résume que le tome 1. Notre narrateur ou plutôt narratrice est Rose, la demoiselle a un caractère relativement prononcé et n’hésite pas à se faire entendre pour le meilleur et pour le pire voire à réaliser des plans totalement aberrants, mais qui peuvent fonctionner. Après tout, une fuite hors du lieu le plus sécurisé du monde vampire pour sauver sa meilleure amie de quelque chose qui l’harcèle est totalement normal, surtout lorsque l’on se cache chez les humains.

Je vous parlais également de la magie, dans Vampire Academy il y a les éléments connus c’est-à-dire le Feu, l’Eau, la Terre et l’Air mais également un cinquième qui se trouve être l’Esprit. Ce dernier est méconnu au point que l’on disait des personnes l’ayant qu’il n’était pas spécialisé dans un élément. Aux yeux de tous, du moins au début de l’histoire, l’Esprit n’existe pas. Sauf qu’il y a encore un souci, Lissa l’emploie, il la mène vers la folie petit à petit et Rose est « revenue à la vie » grâce à ce que l’on nomme le « Baiser de l’Ombre » qui forme un lien entre deux êtres. La dhampir sait donc entrer dans la tête de son amie, mais pas le contraire.

Au fur et à mesure d’autres personnages se greffent autours des deux protagonistes, Dimitri est l’un d’eux, mais il y a également les amis gardiens de Rosemarie et d’autres Moroïs spécialistes dans leurs domaines. Chacun possède sa personnalité, l’un s’avère sarcastique alors qu’un autre est alcoolique par exemple. L’humour de Rose et son caractère survolté nous plonge dans l’histoire et nous permet tant de souffrir avec elle, de comprendre que de sourire lorsque quelque chose nous parait totalement idiot. Le fait qu’elle puisse voir par les yeux de Lissa grâce au lien est également utile et il est agréable de ce dire que c’est à sens unique car cela permet à la princesse Dragomir d’évoluer petit à petit au fil des rencontres.

En plus de la romance et du fantastique, la mort rode dans cette saga tant avec les Strigoïs qu’avec de véritables personnes mourant et ce dès le premier tome. La politique s’en mêle également au fur et à mesure au point que l’on s’intéresse à ce monde totalement différent du notre surtout qu’il n’y a pas que les vampires (Moroï ou Strigoï) ou les dhampir dans cet univers, mais également les humains où se trouvent les Alchimistes. Non pas les personnes qui tentent de faire la pierre philosophale, mais des humains qui savent détruire les « méchants » vampires quand ceux-ci sont morts, qui cachent l’existence de ses créatures de la nuit aux autres humains et qui n’aiment absolument pas les vampires quels qu’ils soient.

Comme mentionné, il y a 6 tomes dans la trame principale et des Spin-off qui ne sont pas encore sorti en français (sauf un) dont le nombre devrait également être de 6 dont 5 déjà sortis. Dans nos pays c’est Castelmore qui s‘occupe de les éditer. Voici les titres sortis :

Saga principale : (Série « Vampire Academy »)

  1. Sœurs de sang. (« Vampire Academy ») [fr : 2010 en : 2007]
  2. Morsure de glace. (« Frosbite ») [fr : 2010 en : 2008]
  3. Baiser de l’ombre. (« Shadow Kiss ») [fr : 2011 en : 2008]
  4. Promesse de sang. (« Blood Promise ») [fr : 2011 en : 2009]
  5. Lien de l’esprit. (« Spirit Bound ») [fr :2011 en : 2010]
  6. Sacrifice ultime. (« Last Sacrifice ») [fr 2012 en : 2010]

Saga spin-off : (Série « Bloodlines »)

  1. Bloodlines. (« Bloodlines ») [fr : 2012 en : 2011]
  2. (« The Golden Lily ») [fr : / en : 2012]
  3. (« The Indigo Spell ») [fr : / en : 2013]
  4. (« The Fiery Heart ») [fr : / en : 2013]
  5. (« Silver Shadows ») [fr : / en : 2014]
Vampire Academy.

Pour ce qui est d’autres adaptations il existe le roman graphique adapté par Leigh Dragoon et illustré par Emma Vieceli chez Atlantic BD. Sorti en 2013 chez nous, il se nomme « Vampire Academy : A Graphic Novel » en anglais et est sorti en 2011. Il retrace le premier tome de la sage.

Il y a également eu une adaptation en film dont le titre devait être « Vampire Academy : Blood Sisters » mais il fut réduit à « Vampire Academy ». Il est sorti le 7 février 2014 aux Etats-Unis et le 5 mars 2014 en France. Pour les rôles principaux Zoey Deutch incarne Rose, Lucy Fry est Lissa et Danila Kozlovski joue Dimitri.

Pour ceux qui voudraient le voir, il est sur Youtube en version française.