Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Game of Thrones intégrales 1&2

Game of Thrones intégrales 1&2

Le trône de fer est une saga écrite par George R.R Martin et existant sous différentes formes c’est-à-dire les intégrales (comme je les prends), les tomes normaux, les bandes-dessinées et les ebooks. Comme écrit j’ai lu des intégrales, pas toutes mais deux pour commencer les ayant reçue après ma période d’examens et pour le début des vacances. Une intégrale par mois en quelque sorte étant donné que j’ai pris mon temps. Le titre original était « A Song of Ice and Fire » et traduite en premier lieu par Jean Sola avant que Patrick Marcel ne le remplace. Ce sont les éditions « J’ai lu » qui s’occupent des intégrales et « Pygmalion » pour les tomes normaux.

Game of Thrones intégrales 1&2

Dans la première intégrale nous nous imprégnons de l’univers, des magouilles tournant autours du Trône de Fer et découvrons les différentes familles de Westeros. Le nord semble un peu a part étant donné qu’au départ il ne s’occupe absolument pas de ce qu’il se passe dans la cité et lorsque Ned doit s’y rendre nous nous rendons compte que la phrase des Stark commence a avoir son sens : « L’hiver vient », oui il approche et non pas seulement en tant que saison mais également en terme de guerres, de morts et de changements. Rien ne sera plus comme avant.

Game of Thrones intégrales 1&2

Et dans la seconde nous continuons avec la dureté de la vie, les choix à faire ont également des importances devenant primordiales et nous nous rendons compte que personne n’est épargné. Plusieurs rois sont présents car beaucoup se revendiquent comme étant le légitime propriétaire du trône bien que Robb ne soit « que » le Roi du Nord. Pour Catheline c’est également le moment où elle se rend compte que son aîné à grandit, pour le meilleur ou pour le pire.

Le royaume des sept couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver : par-delà le mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer, tous les coups sont permis, et seuls les plus forts, ou les plus retors s'en sortiront indemnes...

Babelio

Il y a différents thèmes apparaissant dans l’histoire celui des guerres bien sûr pour la possession d’un trône en métal, de l’inceste qui se trouve dans certaines familles, de la famille justement avec les relations entre les différents personnages, des rêves qui se réalisent ou se brisent, du changement avec les événements dangereux qui se succèdent, du voyage et des religions étant donné que les personnages passent d’un lieu a un autre en vénérant soit les anciens dieux, les nouveaux, le dieu unique ou le dieu dothrak et enfin la trahison souvent utilisée pour sauver sa vie. Rien n’est laissé au hasard, tout se succède comme dans un film bien que certains passages puissent sembler un peu long et l’ont se rend compte que l’apparition des loups garous au début du roman montrait déjà un changement important.

Les personnages ont également des caractères bien distincts. Sansa est romantique alors qu’Arya est plus fougueuse, Bran possède un rêve qui sera détruit, Rickon est le plus jeune ainsi que celui qui reste attaché à sa mère du fait de son jeune âge et Robb devra prendre la place de son père quant à Snow il se rend au Mur où la vie deviendra bien plus dure. Ils changeront au fil des pages, des tomes où les ravages de la guerre prendront des vies importantes à leurs yeux et où ils ne devront jamais sous-estimer l’adversaire ou oublier que des alliés peuvent devenir des ennemis en un tour de main. Mais il n’y a pas que les Stark dans l’histoire, les Lannister y ont également une place importante tout comme les autres familles.

Les émotions sont bien retranscrites, on les ressent aux tréfonds de notre âme lorsqu’un événement important apparait et l’incertitude du lendemain nous assaille lorsque l’on tourne une page. Qui périra ? La question n’est pas anodine ni pleine de sadisme car tout est possible dans cette saga, un personnage semblant important peut parfaitement périr sans que l’on ne s’y attende et cela donne un réalisme profond à cette œuvre de la fantasy où les nerfs sont mis à rude épreuve.

A mes yeux les deux intégrales sont vraiment très bien réalisées, mais ne sont pas à mettre entre toutes les mains étant donné que des sujets assez durs peuvent être mentionnés. Si la grosseur des intégrales vous répugnes vous pouvez toujours prendre les tomes séparés voir les Bandes-dessinées (ou Comics) si c’est ce que vous préférez sans pour autant vous y perdre.

Game of Thrones intégrales 1&2